Environnement / DĂ©veloppement durable

SĂ©cheresse

SĂ©cheresse


Des arrêtés préfectoraux ont été pris pour limiter l'usage de l'eau.

On ne le répètera jamais assez : nous devons économiser l’eau, qui va de plus en plus se raréfier. 

Depuis le 12 mai 2023, Cournonterral est passé en alerte. 

Le secteur de Béziers était déjà en alerte depuis le mois d’avril. Quatre villages dans les Pyrénées Orientales sont privés d’eau. L’alerte est donnée en fonction du niveau de sécheresse du bassin versant. Pour Cournonterral, nous dépendons du Bassin du Lez et de la Mosson mais la ressource en eau potable provient d’Eau du Bas Languedoc (Fleuve Hérault).

Sauf exceptions stipulées dans l’arrêté préfectoral du 12 mai 2023, le remplissage des piscines privées, le lavage des véhicules en dehors des stations de lavage sont désormais interdits. L’arrosage des pelouses, jardins potagers et d’agrément, et espaces verts est interdit entre 8h et 20h.

Si vous disposez d’un forage privé, a priori en eau, l’arrêté préfectoral de restriction ne permet plus de continuer à utiliser cette ressource. Vous pouvez consulter l’intégralité des arrêtés en vigueur à la mairie et sur le site de la ville ou de la Préfecture de l’Hérault.

Ces mesures sont mises en place jusqu’au 31 octobre, elles pourront être renforcées ou prolongées selon le niveau d’alerte.

Des conseils pour économiser l’eau :

  • Restreindre les usages secondaires (arrosage, nettoyage des voitures, terrasses…).
  • Récupérer l’eau de pluie pour l’arrosage.
  • Arroser tard le soir pour réduire les pertes par évaporation.
  • Ne pas arroser les pelouses pendant les périodes de grandes sécheresses, elles reverdiront dès les premières pluies.
  • Tenir compte de la pluie prévue ou déjà tombée.
  • 1 binage de sol = 2 arrosages et pailler vos plantations.
  • Planter des végétaux peu consommateurs d’eau.
  • Préférer les chasses d’eau "économes" qui ne consomment que 7 litres contre 10 à 20.
  • Préférer les pommes de douches faiblement consommatrices avec variateur de température pour éviter de laisser couler l’eau jusqu’à ce qu’elle soit chaude.
  • Réduire le temps des douches à 3 min et, d’une façon générale, le temps d’utilisation des points d’eau (lavage des dents ou des mains…).
  • Utiliser des mousseurs-aérateurs qui réduisent les débits des robinets tout en gardant une grande efficacité de rinçage…
  • Préférer les lave-vaisselles et lave-linges à faible consommation et ne les faire tourner qu’une fois pleins.
  • Supprimer les fuites (chasse d’eau ou robinet qui fuit = 30 à 50 m3 par an) et changer les joints des robinetteries pour éviter les fuites.


 

Suite à l'état des ressources en eau, une majeure partie du département de l’Hérault a été placée en alerte. Le préfet de l'Hérault a décidé de mettre en place de nouvelles mesures de restriction par arrêté préfectoral du 21 avril 2023

Ces nouvelles mesures ont été mises en place sur proposition du comité ressource en eau de l'Hérault, sollicité lors de la réunion du 17 avril, ainsi qu'au titre de la coordination interdépartementale comme suite aux décisions du 17 mars 2023 du préfet de l'Aude et du 24 avril 2023 de la préfète du Gard.

Sous l’autorité du préfet de l’Hérault, le comité de suivi de la ressource en eau s’est réuni lundi 17 avril 2023 afin de faire un nouveau point sur la situation météorologique et hydrologique à l’échelle du département. L’ensemble des partenaires associés ont pu constater l’état des ressources en eau et partager leurs préoccupations concernant cette sécheresse précoce et l’accès à l’eau en 2023.

Le manque de précipitation ne permet pas une recharge des nappes et maintient une sécheresse des sols équivalente à une situation normale de mi-juin. Les débits des cours d’eau du département sont inférieurs à la moyenne de saison, voire très bas sur certains bassins versants tels que l’Orb et l’Hérault. Les niveaux des nappes souterraines sont particulièrement bas pour la saison, atteignant même par endroit des records bas, dans un contexte de reprise des activités touristiques.

Compte tenu de l’ensemble des données recueillies et des prévisions météorologiques à court terme, le préfet de l’Hérault a décidé de placer en alerte les bassins versants de l’Hérault et de la Lergue, la nappe astienne ainsi que le bassin versant du Vidourle, et de maintenir l’alerte sur le bassin versant de l’Orb, son axe soutenu et le bassin du Jaur. Le reste du département de l’Hérault est maintenu en vigilance.

Pour rappel, les mesures de restriction concernent l’ensemble des usages, qu’ils soient professionnels ou privés, y compris lorsque ceux-ci sont faits à partir de forages ou de pompages domestiques. En parallèle, les autorités invitent chacun à éviter tout gaspillage et à maîtriser sa consommation d’eau. Il est rappelé que des arrêtés de restriction d’usage de l’eau complémentaires peuvent être pris par les maires concernés s’ils estiment que la situation sur leur territoire le nécessite.

Plus d'informations 

 


 

Eté 2022

Anomalies de + 3 à + 7°C pour les températures maximales d'après Météo France 

L’arrêté préfectoral du 11 août 2022, qui a été prolongé par celui du 15 septembre, a placé les communes desservies par les ressources situées sur le bassin versant du Lez  Mosson et le bassin versant de l’Hérault aval, dont Cournonterral, en alerte sécheresse renforcée avec des mesures de restriction de l'usage de l’eau, voire même des interdictions  concernant :

  • L'arrosage des pelouses et/ou des jardins d'agrément ainsi que des espaces sportifs publics ou privés.
  • Le remplissage des piscines privées.Le lavage des véhicules. 
  • L’arrosage des potagers est permis entre 8h et 20h. 

Les plantes de nos jardins publics et privés doivent être choisies en fonction d’une adaptation à cette sécheresse avec laquelle nous sommes appelés à vivre de plus en plus régulièrement et longtemps. 

C’est tout le vivant qui va devoir s’adapter face à l’épuisement annoncé des ressources en eau.

Galerie photo